Le profil des plages a été sérieusement modifié par les fortes houles de cet hiver exceptionnel. La pente de l’estran, de manière générale, était si élevée qu’au lieu de se cantonner à un test de reprofilage à la plage de Cavaliers, la municipalité a fait le choix de pousser le sable sur quasiment toute les plages de la côte angloye entre le 15 Mai et le 24 Juin 2014.

On a pu voir des tractopelles, des bulldozers et des camions bennes naviguer à travers les plages pour casser les bosses formées cet hiver, en redescendant le sable jusqu’au rivage:

Ici, plage de la Madrague:

OP reprofilage2

 

Où encore là, devant la plage du Club:

ASI 4 le club mai 2014

Plage du Club, mai 2014 (photo ASI)

 

De sacrés volumes de sable ont été déplacés et rendus en partie à la mer. On peut imaginer combien la tache a dû être grande en regardant les photos suivantes, prises à la plage de l’Océan.

Océan 1 le 1906 2014

Ocean 5 le 2006 2014
Ces photos ont été prises depuis la Webcam Live située en haut de cette plage le 19 et 20 Juin. Sur la première, on ne voit pas le rivage, ni même les jets de vagues en bord de plage. Sur la deuxième, 24 heures après, les petites mousses blanches sont enfin visibles. Les engins auront passé plus de deux jours sur cette zone pour reprofiler l’estran, travaillant à toutes les marées et par petits coefficients. Mais de toutes façons, difficile de pousser le sable plus loin en mer quand on sait que les bancs de sables découvrant à marée basse n’existent plus!

Cette initiative parait donc positive pour le littoral afin d’améliorer la sécurité des baigneurs en réduisant l’effet shore break, en améliorant la visibilité entre le rivage et le poste de secours et en rendant les lieux plus propices « aux plagistes ».

Mais du point de vu « sports de glisse », pour l’instant, cela n’a rien changé. Le sable, en général, n’a pas été poussé à marée basse et par gros coefficient de marée, ce qui fait que les plateaux émergeant au plein bas (quand il y en avait) n’ont pas bénéficié de cet apport de sable et l’impression de cuvette demeure sur une bonne partie des plages.
L’équipe SosLA

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s