L’hiver, pour le littoral angloy, a été plutôt sage cette année! La plus grosse tempête fut Doris, survenue au début du mois de Février avec 3 pics de houle XL consécutifs et des hauteurs d’houle d’environ 10 mètres relevées à la bouée ouest Arcachon entre le 2 et le 5 Février. Il n’y a eu aucun dégât exceptionnel, les marées ayant été favorables au littoral. Les plages ont donc moins été soumis à l’érosion des vagues. La drague Hondarra a clapé durant les 18 derniers mois essentiellement devant les plages des Corsaires et de la Madrague. Cela a-t’il eu un impact positif sur les plages angloyes? C’est ce que nous allons voir:

Voici l’analyse comparative, plage par plage, de l’évolution sableuse de la côte angloye au printemps de ces deux dernières années, à marée basse, avec une hauteur d’eau de 0.43 mètre le 27 Avril 2017 (coef 109) et de 0.48 mètre le 8 Mai 2016 (coef 111).

  • Au sud d’Anglet:

Plage de la petite Chambre d’Amour vue depuis pointe St Martin ( photos 2017-2016)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

vvf 0805 2016

La plage de la petite Chambre d’Amour, de manière générale, parait moins ensablée sur sa partie haute en 2017 qu’en 2016. Cela se voit au niveau des enrochements près des escaliers de la plage. Des lentilles de sables sont apparues sur la zone découverte à marée basse au nord comme au sud de la plage avec une baïne entre les deux.

Petite Chambre d’Amour vue depuis la pointe Chambre d’Amour (photos 2017-2016)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

vvf2

Avec un profil très proche de celui de 2016, ces photos confirment l’impression d’une tendance à l’engraissement du bas de plage. En 2014, les fortes houles avaient poussé le sable des petits fonds sur le haut du rivage provoquant la disparition des bancs de sable de marée basse. Depuis deux ans, on constate un retour progressif des bancs sur cette plage.

La plage du Club: (photos 2017-2016)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

club 0805 2016

Contrairement à sa voisine, la plage du Club est dans la tourmente, voire même dans une phase de recul sédimentaire. Une énorme baïne s’est installée devant le rivage sur toute la longueur de la plage, rejetant le banc de marée basse au large. Le drainage de la plage qui s’était produit en Février-Mars-Avril 2015, avec une diminution du stock de sable en haut de plage et un retour des bancs de marée basse, ne s’est reproduit ni en 2016, ni en 2017!

La plage des Sables d’Or vue depuis la pointe Chambre d’Amour: (photo 2017-2016)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

sable d'or 0805 2016

La situation sédimentaire de cette plage en 2017 est en recul par rapport à 2016. La lentille de sable, qui émerge à marée basse, s’étend moins vers le large et une belle baïne s’est formée près de la digue des Sables d’Or, au nord.

La plage des Sables d’Or vue de profil depuis la digue du Club: (photo 2017-2016)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

sable d'or digue2 0805 2016

 

L’ensablement du haut de plage est identique à 2016 visible grâce au repère de l’épi ensablé. Pour rappel, en Février-Mars-Avril 2015, cette partie avait connu un dé-engorgement du haut de plage et un retour des plateaux de marée basse près du rivage.

Ainsi, on a l’impression que pour ces deux plages, la situation sédimentaire périclite sensiblement depuis ces deux dernières années. Il faut remarquer que depuis 18 mois, on ne voit plus la drague Hondarra venir devant ces plages…

 

  • Au centre d’Anglet:

Plages des Corsaires et de la Madrague vues depuis la pointe Chambre d’Amour: (2017-2016)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

cote nord 0805 2016

Une belle accumulation de sable s’est produite sur les bancs de marée basse de ces deux plages avec un maximum sur le sud des Corsaires débordant même sur la plage de Marinella: exit les trous près du rivage présent en 2016 à la Madrague. Désormais, la baignade devrait y être plus favorable.

Les hauts de plage sont aussi moins bombés qu’en 2016 marquant une tendance débutée en 2015. La visibilité depuis les postes de secours s’est améliorée. En revanche, la plage de Marinella semble toujours subir une submersion de sable par dessus la digue provenant de la plage des Corsaires. (?)

Plage de la Madrague vue depuis le bas de l’estran: (2017-2016)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

madrague

En Mars 2015, l’enrochement de la Madrague était enseveli sous le sable. Il est réapparu en 2016 et cette orientation se confirme au printemps 2017. Le haut de plage est moins bombé et la pente de l’estran y parait, pour la première fois, un peu moins forte: bonne nouvelle! 

 

  • Au nord d’Anglet:

 –Plages des Cavaliers, des Dunes et de l’Océan vues depuis la Barre: (2017-2016)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

cavallier 0805 2016

Les photos sont sombres, mais on note quand même que le rivage des plages nord s’est amélioré en 2017. Le haut des plages parait aussi moins bombés, tendance déjà engagée en 2015. Du positif donc pour cette partie là aussi du littoral.

Conclusion:

Cette année, le sud du littoral semble être dans une situation de déséquilibre sédimentaire, avec un début de recul sur deux plages. Pour rappel, en 2015, elles avaient connu une belle amélioration, amélioration qui avait fini par stagner en 2016.

C’est au centre de la côte, aujourd’hui, qu’il y a l’embelli, là même ou l’on s’inquiétait encore il y a un an des profils de plage et des trous d’eau. Au nord, une amélioration est enfin perceptible en bas et en haut de plage.

Depuis plusieurs années, on constate que les embellies sont situées au droit des plages où la drague clape régulièrement. L’extension de la zone de clapage vers le nord, validée par le nouvel arrêté, devrait apporter du positif pour les plages de l’Océan, des Dunes et des Cavaliers. Si ces constats se confirment l’année prochaine et si les conséquences sont similaires à cette année pour chacune des plages exposée ou non au clapage, comment calculer la répartition la plus équitable possible sur le littoral angloy d’une année à l’autre en fonction de l’aléa côtier???

L’équipe SosLa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s