LE RE PROFILAGE DES PLAGES D’ANGLET: KEZAKO?

 

Le profil des plages avec une pente importante est défavorable aux bains de mer en famille, à la surveillance des zones de baignade par les MNS qui ne peuvent plus communiquer visuellement entre le rivage et leur poste de secours, à la pratique du surf avec une diminution des déferlements des vagues. C’est pourquoi, le reprofilage vient s’inscrire comme un complément de lutte contre l’érosion artificielle des plages d’Anglet.

 

cavaliers marée basse 2014

Sur cette photo de la plages des Cavaliers prise cet hiver à marée basse avec 107 de coefficient, on comprend vite la problématique de la forte pente partant du haut de la plage jusqu’au bas du rivage.

– Est ce qu’en déplaçant des volumes de sables importants, on va accentuer ou pas l’érosion des plages soumises à ce projet?

Actuellement, les plages des Cavaliers, des Dunes et de l’Océan sont composées essentiellement de sable dont le diamètre dépasse les 2 millimètres, c’est à dire correspondant à de la madrague. Le sable « classique » des plages d’Anglet aujourd’hui est d’une taille moyenne de 0.5 millimètres.

A cause de son faible poids, la majeur partie du sable fin a été arraché des plages nord du littoral par les fortes houles pour finir à l’entrée de l’Adour. C’est là qu’il est ensuite dragué puis rejeté au large, et définitivement perdu pour les plages d’Anglet

Ainsi, la plage des Cavaliers présente plus de 90% de madrague sur la plage. Ces sédiments ne risquent pas de finir à l’embouchure avec le courant et accélérer l’érosion avec le projet de re profilage.

club  ASI 3001 2014

 La plage du club présente une forte pente durant l’hiver 2014 et d’une forte concentration de madrague en haut qu il faut repousser par sécurité des grosses tempêtes.

La plage où la pente est la moins forte est la plage de Marinella. C’est aussi le seul endroit de la côte Angloye.

Pour corriger le profil de la plage des Cavaliers à la sortie de l’hiver 2014, il a été calculé qu’il fallait pousser environ 36 mètres cubes de sable par mètre linéaire de plage vers le rivage soit l’équivalent de 3 camions bennes par mètre pour créer une nouvelle terrasse sédimentaire et redonner un profil correct.

Il faut faire une demande d’autorisation de reprofilage de l’estran à  la DDTM et une enquête publique quand la surface de plage modifiée est trop importante. Mais la sécurité des baigneurs étant en jeu pour chaque saison estivale, la mairie usera d’une dérogation pour la mise en place de l’opération dans les temps.

Cette initiative est intéressante mais reste limité dans le temps par l’humeur de l’océan.

Vous trouverez dans cet onglet tous les opérations de reprofilages depuis leur instauration en 2014.

L’équipe SosLA

Publicités