Voici le bilan en image:

-Sur le sud du littoral

7293943_ddde5d10ff_l

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

7293945_dee2ca7a64_l
Voici 3 photos disposées en ordre chronologique toutes prises depuis le même point à marée basse, avec un grand coefficient de marée (autour de 104). La première photo date de fin Mars 2013, la deuxième fin Juillet 2013, la dernière de fin Septembre 2013.

On constate que le lagon de la plage du Vvf s’est enfin comblé! Un vrai plateau de marée basse s’est formé, la pente de la plage s’est tendue donnant une pente de l’estran moins forte. Une partie du sable en haut de plage a nettement disparu provoquant presque une fracture à certains endroits. A la plage du club, le constat est le même. On voit que le sable est venu recouvrir une partie des blocs des digues en milieu de plage et que l’on peut atteindre maintenant le bout des enrochements les pied dans l’eau. Aux Sables d’Or, la petite digue de la piscine a réapparue sérieusement provoquant une remarque de certains fidèles de la murette dont le témoignage avait été mis en doute par un représentant de la mairie…

 

-Petit saut au nord du littoral:

 

 

7293950_6a0224bbad_l7293951_9e278d20ff_l7293952_5325575e49_l
Voici 3 autres photos disposées en ordre chronologique. Elles sont toutes prises depuis le même point à marée basse, avec un grand coefficient de marée. La première photo date de Mai 2012, la deuxième fin Juillet 2013 et la dernière de fin Septembre 2013.

Là aussi, au niveau des Corsaires et de la Madrague, la pente de la plage s’est tendue donnant une pente de l’estran moins forte mais le banc de marée basse qui émergeait encore cette été s’est usé pour quasiment disparaître. Au nord de la Madrague, et ce jusqu’à la plage des Cavaliers, on note toujours l’absence de bancs de sable apparaissant à marée basse….C’est toujours le statu quo! Même si la plage là aussi s’est dégraissée dans sa partie haute, la pente de l’estran reste toujours aussi forte. Pour exemple, les maîtres nageurs, depuis certains postes, ne voyaient pas le début du rivage à marée basse. Incroyable, non?

 

En conclusion:

Il semble que les plages angloys aient subit en ce début du mois de Septembre un dégraissage naturelle sur l’ensemble du littoral. Au sud, cela est venue conforter une tendance à l’engraissement de l’estran. Au nord, cela n’a rien changé, preuve qu’il faut continuer à relâcher sur les plages, 100% du sable dragué à l’entrée de l’Adour.

 

L’équipe SoSLa

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s