Le printemps 2016 a été l’occasion, pour le littoral angloy, d’un nouveau lifting artificiel avec des opérations de reprofilage dans le même esprit que les années précédentes: une partie du sable présent en haut et en milieu de plage a été poussé vers le rivage. Depuis, l’été est passé, avec ses petites houles qui sont venues balancer les estivants et donner quelques sueurs aux MNS. Cela a été aussi l’occasion aux courants côtiers de ramener le sable accumulé au large des plages vers les petits fonds, sable qui avait été arraché au littoral par les fortes houles hivernales. Voici le bilan sédimentaire, plage par plage, à marée basse et par grand coefficient de marée. Ces observations ont toutes été faites après l’été, sur les quatre dernières années:

Les plages sud d’Anglet:

– Plage de la petite Chambre d’Amour:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 30 Août 2015, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.45 mètre

7942284_9fc5f46a04_l

Le 11 Septembre 2014, marée basse, coefficient de 110 et hauteur d’eau de 0.34 mètre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Marée basse le 19 09 2013 coefficient de 105 hauteur de mer 0.61 mètre

Alors que le littoral avait connu en 2014 un terrible hiver provoquant le déplacement du sable des petits fonds vers le haut de la plage, 2015 avait été une année de tentative de »retour à la normale ». Entre 2015 et 2016, peu de différence , avec quand même, encore un peu moins de sable en haut de plage, près des enrochements, ce qui est de bon augure. Mais en 2016, la plage n’a pas encore rattrapé son niveau sédimentaire de 2013. Neptune et Hondarra y ont encore un peu de boulot!

– Plage du Club:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre

8651429_ed6a4afa5c_l

Le 30 Août 2015, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.45 mètre

7942301_1051f26290_l

Le 11 Septembre 2014, marée basse, coefficient de 110 et hauteur d’eau de 0.34 mètre:

maree-basse-2013-19-09-coef105-hauteur-mer-0-61m

Marée basse le 19 09 2013 coefficient de 105 hauteur de mer 0.61 mètre

Ici, la lentille sablonneuse a connu une belle amélioration depuis 2014. On a même la sensation qu’on est revenu à la situation de septembre 2013. Bonne nouvelle!

– Plage des Sables d’Or vue d’en haut:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre

8651430_0c95256219_l

Le 30 Août 2015, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.45 mètre:

 

7942309_1b2592787d_l

Le 11 Septembre 2014, marée basse, coefficient de 110 et hauteur d’eau de 0.34 mètre:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Marée basse le 19 09 2013 coefficient de 105 hauteur de mer 0.61 mètre

La situation aujourd’hui semble meilleure que toutes les autres années, même que de 2013. Un plateau de marée basse plus tendu, plus régulier et moins chargé sur sa partie haute de la plage délivre une pente douce.

– Vue de profil depuis la digue du Club:

16-09-2016

Le 16 Septembre 2016

2509-2015-b

Le 25 Septembre 2015

16092014

Le 16 septembre 2014 (photo ASI)

19092013

Le 19 septembre 2013 (photo ASI)

Confirmation de la situation pour le haut de la plage des Sables d’Or avec ces photos de profil: l’enrochement du viel émissaire, qui avait disparu en 2014 sous l’action des fortes houles, est réapparu en 2015. Le sable s’y est stabilisé, en 2016, avec une faible pente sur toute la longueur de l’estran.                                                                                                                     Le fait que le haut de plage se soit désensablé, signifie que les petits fonds se sont reconstitués notamment grâce au clapage côtier car ils stoppent mieux les houles du large et permet au sable fin de s’y stabiliser.

————————————————————————–

Centre angloy:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre

8651431_b2c00f98ee_l

Le 30 Août 2015, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.45 mètre

7942629_de9dec8e92_l

Le 11 Septembre 2014, marée basse, coefficient de 110 et hauteur d’eau de 0.34 mètre:

7942630_6cb164c344_l

Marée basse le 19 09 2013 coefficient de 105 hauteur de mer 0.61 mètre

Zone Compliquée! Au niveau de la digue de Marinella,  la plage est plus ensablée en 2016 qu’en 2015, 2014 et 2013, surtout du côté plage des Corsaires, à cause d’un courant de retour localisé permanent. Cet ensablement déborde progressivement sur Marinella. Entre les Corsaires et l’Océan, les plateaux de marée basse sont moins importants en 2016 qu’en 2015, et à peu près similaires à 2013.

L’enrochement de la Madrague est aujourd’hui moins ensablé qu’en 2015 et en 2014 mais toujours plus qu’en 2013. On y trouve toujours une plage très ensablée dans sa partie haute, malgré trois années de reprofilage…

————————————————————————–

Le nord d’Anglet:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre

8651432_34f956937c_l

Le 30 Août 2015, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.45 mètre

7942643_b99f27ae3e_l

Le 11 Septembre 2014, marée basse, coefficient de 110 et hauteur d’eau de 0.34 mètre:

Entre la plage de l’Océan et des Cavaliers, la houle de 2016 empêche de faire une bonne analyse des bancs de marée basse. Mais on distingue toujours l’absence de lentille sableuse émergente à marée basse même sur les gros coefficient. La présence de trous d’eau y est permanente: un vrai danger pour la baignade. Sur la plage, la pente est similaire aux autres années mais, depuis 2014, un désensablement progressif s’est visiblement enclenché près du rivage entre la digue des Cavaliers et la baignade surveillée. Un signe d’amélioration des petits fonds?

 

Conclusion:

Le bilan révèle que les plages du sud ont un profil toujours en amélioration depuis 2014.

Au centre , il semblerait que les plateaux de marée basse soient en baisse depuis 2014 et ce, malgré des clapages côtiers fréquents depuis plusieurs années au droit de ces plages. De plus, le haut de la plage y est toujours élevé est s’étend vers le sud.

Le nord pourrait montrer enfin un signe d’amélioration. A confirmer en 2017 en fonction des clapages côtiers et de l’intensité  des houles de l’hiver 2017!

 

L’équipe SosLa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s