L’enchaînement des tempêtes a eu raison du mur au niveau de la pointe rocheuse de la Chambre d’Amour. Les vagues ravinent le sables derrière le mur et on devine la route en sursis sur la droite. (Archives Sud-ouest Médiathèque Bayonne)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s