Bilan de la campagne:

Fait nouveau cet automne, les clapages côtiers se sont concentrés cette fois-ci sur la partie centrale du littoral. Depuis la reprise du clapage côtier* fin 2010, les sables dragués à l’entrée de l’Adour avaient pour coutume d’être déposés entre l’épi de la plage du vvf et l’épi de la plage de Marinella. Nous avions constaté alors au printemps 2013, pour la première fois depuis une dizaine d’années, la tendance à une amélioration du profil des plages sur la partie sud de la côte et le status quo toujours visible sur le nord du littoral. Un autre article au début de l’automne 2013 constatait même une diminution des bancs de marée basse sur la partie centrale du littoral angloy. L’alerte donnée par les MNS, les surfeurs de cette zone et nous mêmes semblent avoir abouti aujourd’hui puisque c’est la première fois, depuis la reprise des clapages côtiers, que des dépôts de sables s’effectuent à proximité de l’épi de la Madrague. Le niveau des bancs de marée basse des plages du centre et même du nord d’Anglet devraient donc s’améliorer au cours des prochaines années si l’opération est consolidée dans l’avenir.

-Les résultats du dragage de la fosse de garde sont les suivants:

Au niveau des sables clapés sur la côte angloye cet automne, 97 647 m3 de sable ont été déposés en zone d’immersion côtière devant les plages d’Anglet sur un total de 149 526 m3 de sable dragués à l’embouchure de l’Adour au niveau de la fosse de garde (voir schéma ci-dessus). Autre constat, les 35% des sables dragués restant, provenant des plages d’Anglet, ont été perdus sur la zone de dépôt au large. Cette perte va accélérer une nouvelle fois l’érosion des plages car bien qu’une partie ait été déposée à proximité de la plage de la Madrague, zone où il y avait urgence, le bilan sédimentaire de la côte angloye continue d’être un peu plus négatif.

fosse de garde et chenal de navigation
Schéma de thèse, Dubranna 2007: Situation de la fosse de garde, du chenal de navigation et des zones de dépôt.

 

-Les conditions météorologiques lors de cette campagne:

Elles ont été très favorables. En effet, sur huit jours de dragage, seuls les 2 premiers jours ont connu une houle supérieure à 1.5 mètres.

dragage estuaire de l'Adour automne 2013
Schéma Windguru Archive.

Mais après consultation du directeur du dragage du port de Bayonne, il semble que les marées jouent de manière importante sur le dragage du banc St Bernard qui reste pour la CCI Bayonne Pays Basque (CCI BPB)  prioritaire sur les clapages côtiers. Cela expliquerait pourquoi 15 cycles de dragage du banc Saint Bernard, zone totalement indépendante des conditions météorologiques, ont été réalisés à l’intérieur de l’Adour durant les 2 derniers jours de la campagne, là ou on aurait vu des ouvertures pour faire du clapage côtier… Bref, les responsables du dragage du port nous ont signalé faire leur possible pour optimiser les clapages côtiers et parlent d’un vrai casse tête.

vendredi 4 2013  6 clapage au large

samedi 5 octobre clapage large

mercredi 9 octobre 8 cycles de dragage dont 5 pour le banc st bernard

jeudi 10 octobre 9 cycles de dragage tous pour le banc St Bernard
Image issue de MarrineTraffic.com

 

Bilan de ces 3 dernières années:

Le conseil communautaire avait validé en Juillet 2010 le principe de reprendre le clapage côtier avec les sables dragués à l’entrée de l’Adour dès l’automne 2010. Le but étant de contrecarrer les conséquences des activités de dragage provoquant la disparition du sable fin des plages d’Anglet en le rejetant au large. A cette occasion, la CCI BPB s’était engagée dans une convention tripartite avec l’ACBA et la ville d’Anglet pour une durée de 3 ans correspondant au marché passé avec son prestataire, la Société de Dragage Internationale.
La base de l’objectif annuel était de ramener 250 000 m3 de sable en clapage côtier. En cette fin de contrat, force est de constater que l’objectif n’a pas été atteint. On a perdu plus de sable que l’on en a ramené. En effet, en 2011, sur 500 000 m3 dragués, seulement 136102 ont été ramené, en 2012, sur 351 348 m3, 211 509 m3 ont été ramené et en 2013, sur 317 305 m3, 234 576 ont été ramené soit une perte totale de 586 466 m3 sur 3 ans, l’équivalent de 48 872 camions benne ou d’une fois et demi le volume de la tour Montparnasse.
On peut tout de même noter que le résultat du clapage côtier est en progression. Mais il reste évident que pour avoir des activités de dragage sans impact sur notre littoral, le mieux serait de ramener 100% du sable dragué puisqu’il a été démontré à maintes reprises que plus de 95% du sable dragué à l’embouchure provient des plages Angloyes. La seule solution totalement efficace aujourd’hui serait l’achat d’une drague pour le port de Bayonne.

drague marieke revenant du banc St Bernard automne 2013
La drague Marieke est chargée de sédiment provenant du banc St Bernard. Elle part ici pour la zone de dépôt au large pour vidanger ses cuves chargées en alluvion. On voit nettement l’eau se soulever à l’avant du navire.

 

L’équipe SoSLa

 

*Clapage côtier: largage du sable dragué à proximité des plages prévu par un arrêté inter-préfectoral.
*Clapage au large: largage du sable dragué sur une zone de dépôt prévu par un arrêté inter-préfectoral.

 

Bonus

sable des plages d'Anglet via vision basque
Photo Visions Basques

Voici 2 bocaux remplis du sable des plages d’Anglet. Celui de gauche est le sable des plages qui vient former le banc dragué à l’entrée de l’Adour. Il s’agit là d’un sable très fin et facilement mobilisable grâce à son faible poids. Il est ainsi transporté par les courants marins contrairement aux graviers que l’on peut voir dans le bocal de droite, dont le poids et le volume sont bien plus importants. Ainsi, à force d’abandonner au large, sur la zone de dépôt, le sable fin dragué à l’entrée de l’Adour, le sable grossier, autrefois minoritaire sur les plages, devient peu à peu prépondérant. Le seul intérêt qui lui est reconnu, c’est qui ne colle pas aux jambes!

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s