Dragage Automne 2014: un résultat exceptionnel !

En effet, la Société de Dragage Internationale (SDI) a réalisé presque un sans faute lors de cette campagne en ramenant sur les plages d’Anglet 98% des sables dragués à l’embouchure de l’Adour
De mémoire de clapage côtier angloy, cela ne s’était jamais vu!

 

7979251_d9ea25ec96_m

Sur la gauche, la petite drague Orwell, d’une capacité en sable de 2575 m3, sort chargée de l’estuaire de l’Adour. A droite, la grosse drague Pallieter d’une capacité de 5230 m3, est en plein dragage à l’embouchure du fleuve.

 

Pour une première, c’est une première!
En effet, la Société de Dragage Internationale (SDI) a réalisé presque un sans faute lors de cette campagne en ramenant sur les plages d’Anglet 98% des sables dragués à l’embouchure de l’Adour. De mémoire de clapage côtier angloy, cela ne s’était jamais vu!
Autant, lors de la dernière campagne de Mars 2014, nous avions été très désappointés par le mauvais résultat, autant cette fois ci, nous sommes satisfaits de ce résultat enregistré pour les plages. Pour la première fois, nous avons senti une volonté commune entre l’équipe de la SDI et les agents du port à vouloir faire un bon résultat! Seul bémol, le tirant d’eau important de la DAM Pallieter implique des clapages côtiers en moyenne vers 8 mètres de profondeur, soit à une distance de plus de 700 mètres du bord ce qui a pour effet une diminution de l’effet de régalage des petits fonds, si chers aux baignades et aux sports de glisse.

7979326_2f48c326cc_m

Le 14 10 2014, la DAM Pallieter effectuait 8 clapages côtiers en 24H à une distance moyenne de 700 mètres de la côte. (Photo issu de Marine Traffic)

 

Quelles sont les raisons d’un tel succès?
Au départ, il était prévu que la DAM Orwell (Drague Aspiratrice en Marche) face tout le boulot de cette campagne. Comme à l’habitude, elle commence par s’occuper du banc St Bernard, ce qui tombe bien car les conditions de houles ne permettent pas de faire du clapage côtier avec le sable accumulé à l’entrée de l’Adour. La DAM Pallieter, de retour d’un chantier méditerranéen, passe devant le golf de Gascogne au moment même où une période d’accalmie de houle se met en place. L’occasion est trop belle pour draguer rapidement l’embouchure de l’Adour et faire un maximum de clapage côtier, pendant que la DAM Orwell s’occupe du banc St Bernard et avant que les conditions ne se dégradent. La drague Pallieter est donc réquisitionnée par l’équipe sur place de la SDI, pour accélérer la campagne de dragage dans de bonnes conditions. C’est pour cette raison précise que l’on a pu apercevoir durant une petite semaine, deux dragues vertes circuler à l’embouchure du fleuve. A situation exceptionnelle, résultat exceptionnel!

7979330_f48cbb324a_m

La DAM Orwell est en train de sucer la vase du banc St Bernard, zone de dépôt naturel de l’Adour.

 

Mais pourquoi pas 100% de clapage côtier?

Sur les 139 332 m3 de sable dragués à l’embouchure de l’Adour durant cette campagne de dragage, 136 528 m3 ont été clapés dans la zone d’immersion côtière soit 98% des sables dragués. 2% de sable angloy ont été perdus au large sur la zone de dépôt. Lors de sa dernière rotation, l’élinde de la DAM Palletier est restée bloquée en dessous du niveau de la coque, cet incident technique ne permettant pas au navire de claper devant la côte dans de bonnes conditions. Par mesure de sécurité, elle est allée claper ce dernier chargement au large.

 

Quel est le bilan de l’année 2014?

Sur 546 205 mètres cube de sable angloy dragué à l’entrée de l’Adour, 272 672 mètres cubes angloys ont été perdus au large soit 50% de perte en 2014 qui viendront impacter une nouvelle fois le littoral angloy lors des prochaines houles hivernales. Depuis l’année 2000, le littoral angloy a perdu près de 5 millions de mètres cube de sable lié aux activités de dragage. D’ailleurs, la faiblesse du littoral se voit à travers la digue des Cavaliers qui, après une restauration en Octobre 2013, est l’objet de nouveaux travaux en 2014!

7979324_d1837a2ebf_m

Au premier plan, les travaux de renforcement de la digue des Cavaliers commencé en septembre 2014 et dans le fond, la DAM Pallieter qui clape, qui clape et qui clape…Une performance exceptionnelle de la SDI que l’on aimerait voir se reproduire dans l’avenir!

 

L’équipe SosLa

 

*clapage côtier: sable dragué déposé devant les plages.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s