Après deux ans d’un calme très relatif, voici l’arrivée sur nos plages de la tempête Ruzica. Sa houle musclée est venue heurter la côte angloye durant la marée haute de la nuit du 09 Février 2016. Deux vagues ont marqué ce temps fort. Une vers 4h00 du matin au sud du littoral et autre vers 5h30 au nord.

La bouée ouest Arcachon relevait au large une houle de 10.0 mètres de hauteur avec une période de 13 secondes. Le coefficient de marée était de 100 et le vent était nul.

bouée 0802 2016

Relevé de la bouée ouest Arcachon, le 8.02.2016

On jouait donc dans la même catégorie qu’Hercules et que Christine, tempêtes XXL de Janvier et Mars 2014. Voici un bilan en image comprenant des photos de nuit sur les zones éclairées du littoral au moment des faits et des photos faites de jour, dans la matinée qui a suivi, pour les autres plages.

 

Plage du VVF:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La promenade aménagée en 2013 a subi les assauts de l’océan et à mieux résisté qu’en Mars 2014

 

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le local piscine a de nouveau était inondé, mais sans dégât apparent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette partie de la promenade a été renforcée par des enrochements supplémentaires en Novembre 2014 améliorent ainsi la protection frontale de l’ensemble « piscine/mobilier urbain ». Mais depuis, les enrochements se sont déjà enfoncés dans le sable.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tiens, un bloc d’ophite en balade… sur l’esplanade!

 

Plage du Club:

Comparé aux tempêtes Christine et Hercules de 2014, le choc y a été bien plus violent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vers 04h00, une vague a fracassé la murette.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une submersion s’est ainsi formée une heure avant la marée haute!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La mer était à raz bord! Les dalles de la murette ont été décollées sur une cinquantaine de mètres.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La promenade est inondée!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Devant le bâtiment, une vague a propulsé les dalles cinq mètres en arrière…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’eau, sous la pression, a fait céder la porte du Café Vent d’Ouest…et s’est invitée!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parking du Club inondé!

Capture

Soirée mousse!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Arbre et poubelles arrachés…

 

Plage des Sables d’Or:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme en 2014, les dalles ont volé devant les restaurants, mais de façon moins importante.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur cette plages, les jets de vague sont allés aussi loin que durant la tempête Christine!

 

Plage de Marinella:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quelques blocs en balade, près de la digue des Sables d’Or!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La laisse de mer est venue lécher les ganivelles

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La laisse de mer est venue lécher les ganivelles.

 

Plages des Corsaires:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ici, les jets de vagues sont allés bien moins loin que lors de la tempête Christine qui étaient alors arrivés jusqu’au poste MNS.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au nord de la plage des Corsaires, la mer s’est arrêtée bien avant la promenade.

 

Au nord de la Madrague:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une vague a enfoncé les ganivelles,

12717477_556608631181876_5670756424057691145_n

emporté la brande et les poteaux de la promenade Victor Mendiboure,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

avant de finir sur les pelouses près des parking: exceptionnel!

 

Plage des Dunes:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les jets de vagues sont venu jusqu’à la dune, mais sans gravité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lors de la tempête Christine, les jets était arrivés jusqu’à la promenade…

 

Plage des Cavaliers:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Devant le poste de Mns, rien à signaler. L’enrochement modifié au printemps 2015 a fonctionné.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme pour la tempête Christine, une sur-verse d’eau de mer s’est faite au niveau de la piste hélico.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La place des cabanas a été submergé comme en 2014 mais rien de plus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un bloc cubique installé sur les remparts de la digue a été projeté sur la dalle de béton de l’ouvrage. Ce bloc de 32 tonnes a été porté à une dizaine de mètres en arrière de son emplacement. C’est dire la puissance de l’impact…

 

Plage de la Barre:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les vagues ont détruit le mur de sable qui avait été levé par les services techniques pour faire barrage. Le rivage s’est déplacé au pied du quai, devant le restaurant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une vague est venue balayer l’ensemble du parvis vers 05h15.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La fameuse vague de 5h15…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Devant la tour de pilotage, des vagues ont réussi à passer par dessus bord proche de l’endroit ou le mur et le parvis avaient été endommagé en Mars 2014

 

 

Capture

Vidéo résumant les faits de la nuit du 09 Février 2016

Conclusion:

Durant cette tempête exceptionnelle, deux zones ont été fortement marquées. Une, au niveau de la plage du Club où le bilan a été plus impressionnant qu’en mars 2014 et une, à la plage de la Madrague ou une vague a littéralement balayée la promenade avant de finir derrière, sur les terrains verts. L’océan garde sa part de mystère quand à savoir ou il va frapper la prochaine fois. Mais ce qui est sûr, c’est qu’avec l’aide de l’homme, il gagne toujours du terrain…

 

L’équipe SoSLa

Publicités

Une réflexion sur “Ruzica 09.02.2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s