Elle était attendue comme le messie, autant par les représentants de la CCI de Bayonne Pays Basque(CCI BPB) qui en rêvaient depuis une trentaine d’années, suite au départ de la dernière drague à demeure, que par les usagers et les amoureux des plages d’Anglet.
Ces derniers s’étaient rendus compte au fil du temps de l’impact des activités de dragage, en l’absence de clapage côtier, sur la côte angloye.

Après 18 mois de construction aux chantiers navals d’Astilleros de Murueta à Bilbao, la nouvelle drague est arrivée au port de Bayonne le 08 Septembre 2015. Vêtue de rouge et de blanc, elle s’appelle « Hondarra », qui signifie « sable » en basque! Le choix de ses couleurs, qui ne passe pas inaperçu dans le paysage local, facilite son entretien face à l’oxydation marine, d’après Didier Mundutéguy. Rien à voir donc avec ce que certains voyaient peut être comme un clin d’oeil au Biarritz Olympique ou autres traditions locales!
Après les premiers essais et les règlements administratifs pour faire passer le navire du pavillon espagnol au pavillon français, la drague Hondarra a été officiellement réceptionnée le vendredi 25 septembre par André Garreta, président de la CCI BPB, en présence d’Iñaki Fuldain Arana, directeur commercial du chantier naval Murueta. Dès le 28 Septembre 2015, elle s’est mise au travail dans le but d’améliorer les profondeurs de l’Adour et de ramener devant la côte tous les sables qui glissent des plages d’Anglet vers l’embouchure.

 

8668704_cd1ae4ece5_l

L’Hondarra en plein dragage de la fosse de garde, assistée par le remorqueur du port: le Baléa

 

Depuis le début de ses activités sous pavillon français, la drague Hondarra marque un sans faute en ramenant 100% du sable dragué à l’embouchure devant les plages. Elle profite des belles accalmies de l’océan pour réaliser ses opérations, accalmies qui ont été nombreuses depuis son arrivée. Les jours où les conditions sont défavorables, on peut la voir évoluer entre le banc St Bernard à Bayonne et la zone de déblais située au large de la côte.

8668679_80cd1b71d2_l

La drague Hondarra chargée de sable, lors de ses premiers clapages côtiers devant les Sables d’Or, fin Septembre 2015.

 

La drague mesure 62.3 mètres de long pour 12.8 mètres de large et 4.60 mètres de tirant d’eau en charge avec un puits de drague de 1200 m3. Sa taille lui permet aussi d’être entretenue dans la forme de radoub du port de Bayonne. Cette cale sèche fait 94 mètres de long par 15 mètres de large et 4.3 mètres de profondeur. La drague faisant 4.2 mètres de tirant d’eau à vide, cela passera tout juste pour sa maintenance!

8668749_f61c0866f2_l

L’Hondarra possède un puits d’une contenance de 1200 m3. (Photos Karine Pierret-Delage)

 

Il s’agit d’une drague mixte, c’est à dire d’une deux en un! Grâce à son élinde traînante d’une vingtaine de mètres, elle est capable d’aspirer les sédiments en marche à l’embouchure et au niveau des zones d’évitage. Grace à sa benne située sur le pont à l’avant du navire, elle pourra aussi entretenir les souilles des quais.

8668772_83704ecd78_l

La salle des machines, située au cœur de la drague, est lumineuse. (Photos Karine Pierret-Delage)

 

La nouvelle organisation des opérations de dragage et de remorquage du port de Bayonne a pris effet le 1er septembre. Quatorze marins ont été recrutés par la CCI BPB pour l’entretien, la maintenance et l’exploitation du remorqueur Balea et de la drague Hondarra. Cela a donc créé de l’emploi local, comme nous l’avions suggéré dès 2012! Afin de mettre en place cette organisation, Thomas de RECY, qui a été le premier capitaine du remorqueur Baléa, a été engagé comme Capitaine d’Armement.

 

8668753_2dd16e0e6f_l

Le poste de pilotage, lieu stratégique rempli de technologie, domine le navire et l’océan.            (Photos Karine Pierret-Delage)

 

Le baptême de la drague HONDARRA aura lieu le samedi 31 octobre à 10h30. La cérémonie sera célébrée par Mikel Epalza, aumônier des marins. La presse sera aussi invitée à cette cérémonie privée et des visites à bord du navire seront organisées. L’association Sos Littoral Angloye, seule association à avoir milité pour la drague à demeure, avant même l’existence officielle du projet, a finalement été invitée a cet événement.

Quelques rappels des faits d’armes de l’équipe SosLA pour la venue de cette nouvelle drague à demeure:

– 16 Janvier 2012: « Une idée folle pour sauver le littoral angloy ? Pas si sûr! » SoSLA
– 09 Janvier 2013: « Anglet, des solutions pour sauver les spots de surf! » Surf Prévention
– 10 Janvier 2013: « Ils militent pour un retour de la Sangsue » journal Sud-ouest
– 25 Janvier 2014: « La drague à domicile, un bon point pour les plages. » journal Sud-ouest
– 03 Février 2014: « Littoral angloy: première victoire, mais a quel prix? » Anglet Surf Info
– 06 Octobre 2015: « Anglet: le sable rendu au littoral » journal Sud-ouest

 

L’équipe SosLa

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La drague Hondarra, nouvel atout du paysage côtier angloy?

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Elle était attendue comme le messie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s