Depuis la fin de l’automne 2013,  on a relevé plus de 10 dépressions générant des houles XL sur la côte avec des pics au dessus de 8 mètres à la bouée ouest Arcachon .7 de ces 10 swells sont arrivés avec des vents de sud faibles à modérés.
La grande tempête Hercules du 6-7 Janvier 2014 caractérisée par la plus grosse houle enregistrée ces 15 dernières années sur la bouée ouest Arcachon (de mémoire) a été, de loin, la plus forte avec une houle relevé à 12.8 mètre et 14 secondes de période! 

 

Bilan en image au 07/01/2014.

 

– Vue depuis la pointe Saint Martin:

Ces 2 photos ont été prises à marée basse avec des grands coefficients de marée. La première date du 18/09/2013 et la seconde du 03/01/2014.

marée basse 2013 09 18 coef 105

marée basse 2014 03 01 coef 108 hauteur mer 0.39m
On note une disparition incroyable du volume de sable sur la partie basse de la plage: une partie s’est accumulée dans les blocs du haut de plage, une autre est allée se déposer vers le large.

Au niveau du pied de la falaise aux bunkers, le sable est parti, laissant réapparaître en plusieurs points de gros galets ou « anciens bouts de falaise ». A gauche, la digue a même refait surface! L’homme dessus laisse imaginer le volume de sable emporté.
L’affouillement du pied de la falaise évolue dès que l’équation grosse houle + gros coefficient de marée est réunie. Plus le sable la plage disparaîtra et plus l’érosion de cette éperon rocheux s’accélérera.

Voici une petite séquence historique de cette évolution:

marée basse 2014 09 01 coef 71 bis

marée basse marée basse 2014 03 01 coef 108 hauteur mer 0.58m

VVf sud 15 janvier 2012

Vvf sud Anglet 1950 environ

sud vvf 1921
On peut noter non seulement que la plage est plus grande à marée basse sur cette dernière photo datant de 1921 par rapport à la deuxième datant de 2014 mais qu’en plus, le sable visible à marée basse a totalement disparu aujourd’hui!
On note la présence d’un trou dans la falaise sur les 3 premiers clichés, cavité liée à la dégradation naturelle de la roche…

 

– L’escalier sud de la plage du Vvf:

vvf sud Anglet 3 janvier 2014 1

vvf sud Anglet 6 janvier 2014
Première photo du 03/01/2014 et deuxième photo du 07/01/2014. Le désensablement des marches confirme la disparition du sable par le sud du Vvf.

 

– Poste de secours du VVf:

Vvf poste de secours le 0401 2014
La place du poste de secours a été balayé par les vagues jusqu’aux douches voire plus.

 

– Vue de la plage du Vvf depuis la petite pointe de la Chambre d’Amour:

vvf 4 nov 2013

vvf 5 Janvier 2014
Première photo du 04/11/2013 et deuxième du 05/01/2014: ici, c’est bien net, le sable est venu s’accumuler à la fois en haut de plage et contre l’épi. On peut sauter maintenant directement depuis la route dans le sable!

 

– L’esplanade du Vvf et ses marches de jour:

Vvf 3 octobre 2013

 Vvf 3 janvier 2014

Vvf 6 janvier 2014
En 2 mois, le sable a recouvert un peu plus de huit marches de cet escalier correspondant à une élévation de plus de 120 centimètres du niveau en haut de plage. La mer s’est construite un véritable tremplin pour « poser grain à terre »!

 

-L’esplanade de nuit:

VvF 6 01 2014 20h30 submertion 1

 

VvF 6 01 2014 20h30 submertion 3

VvF 6 01 2014 20h30 submertion 5
La submersion de l’esplanade s’est faite de nuit le 6 Janvier correspondant à un niveau jamais atteint ces dernières années. Le réseau électrique a bien résisté !

 

– La plage du Club:

club 0411 2013

club 0501 2014
En 2 mois, on voit que le niveau du sable de la plage n’a pas bougé contrairement aux blocs d’ophite près du mur! Au nord, le niveau du sable est bien monté et a traversé l’enrochement. (Première photo du 04/11/2013 et deuxième photo du 05/01/2014)

 

Le club vu depuis sa digue en Mai 2012 et en Janvier 2014 (photo 2 ASI):

club 0405 2012

ASI Club 04012013 hauteur de plage
La modification du profil de cette plage avec la formation d’une forte pente crée une vrai problématique pour la pratique des sports de glisse.

 

– La digue du Club:

club 0701 2014
La différence de niveau entre chaque côté de l’épi est sans appel!

 

– La plage des Sables d’Or:

18 septembre 2013 Anglet surf info

sable d'or 0501 2014
La première photo date du mois de septembre 2013 et la seconde du 5 Janvier 2014.
La plage s’est légèrement engraissée surtout sur la zone au nord de la plage près de la digue des Sables d’Or. La faible hauteur de l’enrochement permet au trop plein de sable de s’évacuer vers le nord. Le profil de l’estran est donc moins marqué.

La plaque de béton délimitant la fin du mur de soutien à l’angle nord est depuis plusieurs années malmenées.

sable d'or 0401 2014
Le Barbot, ruisseau local, parvient encore à s’échapper les jours de grosse pluie. Il marque la fin de la zone urbanisée.

 

sable d'or 0701 2014
La fin mur le 07 Janvier 2014.

 

sable d'or terrain de voley 0401 2014
Sur cette plage, les vagues finissent par mourir 80 mètres à l’intérieur, au pied des filets de volley qui donne un repère.

 

-Plage de Marinella:

7641349_a3fb94d9a1_l

Sur cette photo du 07/01/2014, la marée haute a dessiné le trait de côte en abandonnant sa laisse de mer au pied de la dune. La limite plage/terre marquée par la promenade Mendiboure est la plus reculée du littoral angloy ce qui permet à la plage d’afficher la distance la plus importante entre cette limite et celle du rivage. Elle n’est donc pas débordée par les fortes houles.

 

-Plage des Corsaires:
7641355_bf476aaf00_l
Au lendemain de la grosse marée du 6 Janvier 2014, cette plage revêt quasiment le même visage que sa voisine Marinella. Les ganivelles, sorte de brises vent en lattes de bois verticales plantées au pied de la dune, ne sont aucunement inquiétées par les jets de vagues de ces derniers jours!

 

-Plage de la Madrague:

7641356_b10b40bec8_l
La partie haute de l’enrochement de la Madrague a, depuis longtemps, disparu sous les sables. C’est à partir de cet épi que le profil de l’estran augmente significativement. La pente et la granulométrie de la plage ne cesse d’augmenter au fur et à mesure que l’on se rapproche de l’entrée de l’Adour…

7658588_b57428b4a4_l
Le nord de la Madrague au petit matin du 07/01/2014. Les mousses sont venues infiltrer des ganivelles! (photo Bruno Salcedo)

 

-La plage des Dunes:

7656003_34f08e6d84_l
Photos prises le 07/01/2014. A la plage des Dunes, la situation se tend. Les jets de vagues sont montés sur la dune renversant plusieurs ganivelles sur leur passages.

7656011_5172d1d317_l
Les jets de vagues sont montés à mi hauteur de la dune. Dans les années 80, l’océan avait réussi à tailler une brèche à travers la dune pour finir sur le golf! La construction de la promenade Mendiboure sur une dune est venu s’imposer comme un nouvel obstacle face à l’océan.
-La plage des Cavaliers:

Photos prises le 04/01/2014

7647168_1d322282a8_l

7656015_6d062aa753_l

Photos prises le 07/01/2014:

Depuis fin Octobre 2013, le sable est monté haut sur la plage comme au Vvf. La poubelle a totalement été asphyxiée par la dernière marée.

 

7647176_3dff9b91b5_l7656021_2aa70afda8_l

Photos prises aux mêmes dates entre le 04/01/2014 et le 07/01/2014:

Les vagues sont allées mourir sur la piste H de l’hélicoptère! Du sable grossier jonche le sol.

 

-La digue des Cavaliers:

Elle a été récemment renforcée de 120 blocs de béton dont la taille est 1/3 supérieure aux éditions précédentes!

7647247_ebddec3340_lL.intérêt de cette digue et son entretien coûteux nous parait encore énigmatique puisqu’elle n’empêche toujours pas le sable d’Anglet de finir dans le chenal de l’Adour. Il la traverse toujours de part en part… (photo du 03/01/2014)

 

7647250_2b071fcb95_l
Nouvelle submersion de la digue au petit matin du 07/01/2014. Photo: Webcam HD

 

7647249_d3161d644e_l
Quelques rochers se sont fait la malle pendant la nuit.

 

7648222_4943e75af5_lL’océan a totalement envahie l’esplanade des fameuses Cabanas. Les cercles oranges montrent le nouvel emplacement des barrières présentes sur la première photo de la digue. Elles sont accompagnées de quelques blocs d’ophites.

 

-Plage de la Barre:

7648595_22059ce83e_l
D’autres blocs d’ophites sont venus former un cercle et plusieurs vagues ont traversé littéralement le terre plein pour finir quelques mètres derrière la promenade, dans l’herbe…

7648601_e44f8975a9_l
Le parking, à côté du skate park, a été littéralement balayé par une grosse série, faisant par la même occasion disjoncter les éclairages public du parking.
7648599_c1b07d5369_l7648600_c3b1710e7a_l
Les 2 restaurants en front de mer ont eu chaud. Les jets de vagues se sont arrêtés juste devant le seuil des portes…

 

7659964_1da2368123_l
Le résultat au petit matin…(photo Sébastien Marie)

Les anciens, dans les années 90, avaient pour coutume de laisser une petite dune devant pour stopper les vagues trop belliqueuses. Ça vaudrait le coup de recommencer, non? Surtout que l’hiver n’est pas fini!

 

L’équipe SoSLa

 


Advertisements

Une réflexion sur “Tempête Hercules du 06/01/2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s