Actuellement (Avril 2016), on peut observer des travaux de confortement de la petite digue de la Barre ou digue intérieure, construite en 2000. Elle a subi les assauts des tempêtes de 2014. Un affouillement s’était alors produit près du rivage, laissant entrevoir la dalle de béton, suite à un déplacement massif de sable par forts courants.

IMG_0877

Les blocs d’ophyte ont été emporté par les tempêtes de 2014.

Depuis, l’affouillement ne fait que s’étendre, notamment avec la tempête Zurica de Février 2016, et menace la base de l’ouvrage. Quelques blocs supplémentaires financée par la grande région pour le compte du port, devrait permettre d’appréhender un peu plus sereinement les prochaines houles hivernales.

projet

Les blocs d’ophite et le bull en attente du coup de départ!

.

Pour rappel, la digue sud de la Barre a été construite en 2000 en face de la patinoire, pour dévier les courants traversiers qui sévissaient à l’embouchure de l’Adour lors des fortes houles. Cela a permis de réorienter les sables venant des plages d’Anglet vers la fosse de garde*pour y être dragués. Il fallut 150 000 tonnes de blocs d’ophite de Souraïde et Ainhoa, plus de 720 cubes de béton pesant chacun entre 19 et 24 tonnes, le tout surmonté d’une dalle de béton de 1.5 à 2 mètres d’épaisseur. L’opération a coûté, à l’époque, 50 millions de francs, financé par la DDE.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’embouchure de l’Adour en 2000! Au premier plan, on aperçoit la fin de la construction de la digue intérieure.

 

A l’époque, les ingénieurs de la DDE se félicitaient d’avoir vu juste quand à l’efficacité du nouvel ouvrage d’art pour le fonctionnement du port. Mais savaient-ils qu’ils venaient, par la même occasion, de condamner définitivement la fameuse vague de la Barre, qui possédait encore de beaux restes malgré la construction de la digue des Cavaliers en 1977. Cette vague qui avait fait la réputation des plages d’Anglet dans les années 60/70, restait d’un attrait incontournable lors des grosses houles et un argument économique pour le littoral angloy!

 

la barre 09 1998

La Barre en Septembre 1998: encore quelques déferlements mythiques avant le coup de grâce de 2000!

 

En même temps, la Région procède à la réfection de la digue sud de l’embouchure où des « trous de renard » ont fait leur apparition durant la même période d’intempérie.

L’équipe SosLa

 

*fosse de garde= piège à sable

 

Publicités

2 réflexions sur “Renforcement de la digue intérieure!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s